Aller au contenu principal
Pietro Dovizielli, Vue de l'Antiquarium du Palatin, dans Palais des Césars..., 1869. Bibliothèque Ulm-LSH, H AR 8 A grF°
  • Deux albums photographiques offerts à l'École normale supérieure par Napoléon III en 1869 sont présentés jusqu'au 3 janvier 2021 dans l'exposition « D'Alésia à Rome : l'aventure archéologique de Napoléon III », au Musée d’Archéologie nationale – Domaine national de Saint-Germain-en-Laye.

  • Envoi manuscrit de Léon Renier, dans Palais des Césars..., 1869. Bibliothèque Ulm-LSH, H AR 8 A grF°

    Napoléon III, empereur des Français à partir de 1852, entendait marcher sur les traces de Jules César, l'imperator romain, vu comme un homme providentiel, réformateur et brillant militaire. Dans ce cadre fut lancé un ambitieux programme de fouilles, à l'échelle européenne, dont les fouilles d'Alésia et du Palatin furent les chantiers les plus conséquents. Mobilisant militaires, préfets, architectes, historiens, archéologues, dessinateurs et photographes, le projet scientifique dépasse rapidement l'enjeu politique initial, et constitue l'un des jalons de la science archéologique moderne.

    Les fouilles romaines, ainsi que le musée de l'Antiquarium créé sur le Palatin sont photographiés par Pietro Dovizielli. La diffusion de ces images par ordre de l'empereur auprès de grandes institutions de recherche françaises (Villa Médicis, Sorbonne, École normale supérieure) atteste de l'ambition scientifique du projet. Elle s'effectue en parallèle d'une communication vers le grand public, par le biais d'images publiées dans la presse de vulgarisation et d'épreuves photographiques vendues aux touristes.